TRAME(S) Réseau de sites de tapisseries en Massif Central

LES TAPISSERIES A L’HONNEUR DANS LE MASSIF CENTRAL

Le programme opérationnel Massif central 2007-2013, un programme cofinancé par l’Europe, l’État et les Régions, en incitant la création de réseaux autour de thématiques identitaires fortes a permis d’identifier un certain nombre de projets ayant un rapport aux arts textiles et plus particulièrement à la tapisserie ou au tapis. L’opportunité de créer un réseau autour de la tapisserie s’est donc rapidement imposée autour de quatre sites.
Le premier est la Cité internationale de la Tapisserie et de l’Art tissé d’Aubusson (Creuse). Le lieu, a ouvert ses portes au public en juillet 2016, est dédié à la tapisserie qui a rendu célèbre cette petite cité dans le monde entier, dès le xvie siècle. Il encourage et soutient également la création contemporaine, via des appels à création. L’Unesco a d’ailleurs classé, en 2009, la tapisserie d’Aubusson «patrimoine culturel immatériel de l’Humanité», lui rendant par là même la notoriété qu’elle mérite.
On y trouve également le projet de musée Dom Robert et de la Tapisserie du xxe siècle présentant l’oeuvre du peintre cartonnier dont l’essentiel a été tissé à Aubusson. Ce musée, installé dans l’enceinte de l’abbaye école de Sorèze (Tarn), a été inauguré en avril 2015.
Quant au musée de Lodève (Hérault), il est lié à la manufacture nationale de la Savonnerie, qui produit des tapis contemporains remarquables. Bien que ses tapisseries n’aient pas été tissées dans la région d’Aubusson, au vu de leur très grande valeur artistique et patrimoniale,
La Chaise-Dieu a naturellement fait partie du réseau dès sa création.
Deux autres sites enfin l’ont rejoint depuis : le Château de la Trémolière à Anglards-de-Salers (Cantal) – qui conserve la plus ancienne tenture tissée dans la région d’Aubusson, vers 1586 – et l’atelier-musée Jean- Lurçat de Saint-Céré (Lot).
La création de ce réseau, baptisé «Trame», permet d’envisager plusieurs axes de coopération à l’échelle du Massif central, ayant pour objectif l’enrichissement de la connaissance et le développement d’une médiation qui valorise auprès du public ce patrimoine textile unique. Ainsi, à l’été 2013, l’exposition «Laines et Pierres», réalisée par la Cité internationale de la tapisserie a été présentée dans l’enceinte de l’abbaye de La Chaise-Dieu : l’occasion de présenter un ensemble cohérent de tapisseries d’Aubusson des xviie, xviiie et xixe siècles, ainsi que des créations contemporaines parmi lesquelles des tapisseries réalisées d’après les cartons de Le Corbusier, de Jean Lurçat ou encore de Mario Prassinos. La Cité de la tapisserie d’Aubusson a enfin réalisé, en 2016, Battages, une série de courts reportages présentant les collections des sites membres du réseau, qui peuvent être visionnés sur son site internet ou celui du Projet Chaise-Dieu.
Suivez le réseau TRAME(S) sur instagram
www.instagram.com/trames.reseautapisseries/
Cité internationale de la Tapisserie d’Aubusson
www.cite-tapisserie.fr
Musée de Lodève
www.museedelodeve.fr
Château de la Trémolière
www.claire-gastaud.com/partner/Chateau-de-la-Tremoliere
Atelier-Musée Jean Lurcat
https://musees.lot.fr/atelier-mus-e-jean-lur-0
Abbaye-école de Sorèze – Musée Dom Robert
www.abbayeecoledesoreze.com
Abbaye de La Chaise-Dieu
www.projet-chaise-dieu.fr